FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Acides gras trans…nouveau secret dévoilé

Un groupe de chercheurs, de l’Institut nationale de la recherche agronomique de Clermont-Ferrand (INRA-France) et de l’Université d’Auvergne, vient de démontrer que l’augmentation modérée des acides gras trans (AGT), dans la matière grasse du lait, a des effets positifs sur la santé cardiovasculaire de l’homme.

En effet, ces chercheurs ont mené une étude clinique sur 111 volontaires en bonne santé. Ces derniers ont consommé trois produits laitiers aux profils de matières grasses distincts, obtenus par la modification de l’alimentation des vaches. Les chercheurs ont constaté une diminution significative du cholestérol total (-0.13±0.50 mmol) et des paramètres associées chez les personnes ayant suivi un régime composé de 63% d’acides gras saturés et de 4% d’acides gras trans, par rapport à d’autres régimes. Ainsi, après calcul statistique, ils ont assuré que cela correspondait à une réduction de 9,5% du risque d’infarctus du myocarde.

Par ailleurs, l’étude a montré que, grâce à une alimentation des vaches riche en omégas 3, il était possible d’obtenir, même en hiver, une matière grasse laitière ayant les mêmes caractéristiques que celle produite au printemps.

En effet, l’utilisation, en étable, de produits comme les graines de lin, la luzerne et le lupin pourrait aider à compenser l’herbe, verte et grasse, abondante au printemps.

Pour en savoir plus

www.inra.fr

www.u-clermont1.fr

 

Calendrier

Février 2024
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Newsletter